Une fraternité et une sororité noires rallient des appuis pour la chaîne de vie du Canada

Ces Partenaires pour la vie s’adressent à des communautés noires pour recruter des donneurs de sang et enrichir le registre de cellules souches 

Information
16 février 2022
Two blood and stem cell advocates stand in front of a blood donor centre

Alors que nous profitons du Mois de l’histoire des Noirs pour célébrer l’histoire et l’excellence des Noirs au sein de la chaîne de vie du Canada, nous vous présentons des histoires sur les contributions des Noirs à la Société canadienne du sang et sur leurs connexions avec celle-ci. Ici, les dirigeants de deux organisations de Toronto, la Delta Sigma Theta Sorority (section des anciennes de la RGT) et la section Lambda Mu Mu de la Omega Psi Phi Fraternity réfléchissent aux raisons pour lesquelles ils ne cessent de plaider pour que les Noirs deviennent des donneurs de sang et de cellules souches.

Les Noirs représentent moins de 2 % des donneurs potentiels inscrits au Registre de donneurs de cellules souches de la Société canadienne du sang, mais deux organisations torontoises à prédominance noire s’efforcent de remédier à cette situation.

Depuis quatre ans, la Delta Sigma Theta Sorority (section des anciennes de la RGT) — connue familièrement sous le nom de « Toronto Deltas » — et la section Lambda Mu Mu de la Omega Psi Phi Fraternity, ont mobilisé les Noirs de la région de Toronto pour qu’ils donnent du sang et s’inscrivent au Registre de donneurs de cellules souches. Les deux groupes ont un lien avec l’Université Howard, l’université traditionnellement noire de Washington où leurs organisations mères ont vu le jour. La fraternité a vu le jour sur le campus de Howard en 1911, suivie par la sororité en 1913.

En quoi consiste le processus de don de sang?

Admissibilité et inscription au Registre de donneurs de cellules souches

« Nous avons organisé et participé à beaucoup de collectes de sang depuis la création de notre propre section en 2018 », explique Laura Wilson-Lewis, présidente des Deltas de Toronto. « Je suis fière de dire que de nombreux membres de notre section sont des donneurs de sang. »

Les deux organisations basées à Toronto ont travaillé en étroite collaboration pour mener à bien plusieurs initiatives de sensibilisation dans différentes communautés noires au Canada.

« Nous voulons aider nos communautés à s’aider elles-mêmes. C’est pourquoi nous contribuons à sensibiliser la population au manque de représentation noire dans le Registre de donneurs de cellules souches », explique Christopher Adam Infantry, président de la section Lambda Mu Mu.

Deux organisations noires, la Delta Sigma Theta Sorority et la Omega Psi Phi Fraternity, ont aidé la Société canadienne du sang à recruter des donneurs de sang et de plasma, ainsi que des donneurs potentiels pour le Registre de donneurs de cellules souches.

Que sont les cellules souches et pourquoi l’origine ethnique est-elle importante?

Les cellules souches, et plus précisément les cellules souches du sang, sont des cellules spéciales qui peuvent se développer en de nombreux types de cellules dans la circulation sanguine, notamment des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes. Elles peuvent être utilisées pour traiter plus de 80 maladies et troubles, des cancers potentiellement mortels à l’anémie aplasique et l’anémie falciforme (ou drépanocytose).

Une jeune femme vainc l’anémie falciforme et retrouve le bonheur de rêver

La vie après l’anémie falciforme, grâce à un don de cellules souches

À l’heure actuelle, plus de 1 000 patients au Canada sont en attente d’une greffe de cellules souches, et environ 75 % d’entre eux ne trouveront pas de donneur compatible dans leur propre famille. Pour survivre, ils se tourneront vers le Registre de donneurs de cellules souches de la Société canadienne du sang, dont la base de données contient des donneurs potentiels de cellules souches en bonne santé.

La compatibilité des cellules souches est déterminée en fonction de marqueurs d’ADN appelés antigènes leucocytaires humains. Ces antigènes se trouvent à la surface des globules blancs et sont hérités de nos parents, ce qui signifie que le meilleur espoir de compatibilité d’un patient est de trouver un donneur ayant des origines similaires.

Actuellement, moins du tiers des donneurs potentiels inscrits au Registre de donneurs de cellules souches de la Société canadienne du sang ne sont pas de race blanche. Il est donc particulièrement difficile de trouver des donneurs compatibles pour les patients d’origine autochtone, asiatique, sud-asiatique, hispanique, métisse ou noire.

« Parce que les personnes de couleur sont gravement sous-représentées dans le registre, nous sommes plus susceptibles de mourir si nous avons un jour besoin d’un donneur de cellules souches », explique Christopher, qui s’est lui-même inscrit au Registre de donneurs de cellules souches. « Mais il y a moyen de remédier à la situation en agissant en bon voisin et en nous inscrivant en ligne. »

« J’ai désespérément besoin d’un donneur noir. »

Peu de donneurs de cellules souches sont noirs. Il en faut plus.

« Nous travaillons pour améliorer notre communauté »

« Notre section a été créée en 2008 pour s’appuyer sur les « principes d’Omega » et servir de pilier à la communauté noire en offrant des services, des bourses d’études et, surtout, un sentiment d’appartenance, dit Christopher. Nous travaillons pour améliorer notre communauté, et c’est cet engagement à donner du pouvoir et à transformer des vies dans notre communauté qui a conduit à notre partenariat avec la Société canadienne du sang. »

Lambda Mu Mu et les Toronto Deltas sont tous deux Partenaires pour la vie de la Société canadienne du sang. Dans le cadre du programme Partenaires pour la vie, des organisations et des groupes communautaires de tout le Canada apportent une aide précieuse aux patients en sensibilisant la population, en donnant du sang ou du plasma ou en contribuant aux Registre de donneurs de cellules souches ou aux registres de dons d’organes.

Des employés de la RBC unis par le programme Partenaires pour la vie

Tous unis pour aider les patients pendant la vague Omicron

Blood and stem cell advocate Christopher Infantry


Le président de Lambda Mu Mu, Christopher Infantry, donne régulièrement du sang et est inscrit au Registre de donneurs de cellules souches. Par le biais de son organisation, il continue d’encourager les personnes de sa communauté à devenir des donneurs de sang et de plasma, ainsi qu’à s’inscrire au Registre de donneurs de cellules souches.

Pour Christopher, qui est d’origine polonaise et jamaïcaine, soutenir les patients dans le besoin est toujours la bonne chose à faire.

« Enfants, nos parents nous ont appris à toujours venir en aide aux personnes dans le besoin, dit-il. Et il est plus simple que la plupart des gens le pensent de donner son sang ou de s’inscrire au registre. Je me suis inscrit au registre en ligne juste après l’un de mes dons de sang. »

« Je célèbre l’histoire des Noirs toute l’année »

En tant que femme noire, Laura entretient un lien étroit avec sa sororité. La mission de ses jeunes fondatrices était de rendre le monde meilleur grâce à la sororité, à la bourse, au service et à l’action sociale.

« Nos 22 fondatrices ont été les seules femmes noires à participer à la marche pour le suffrage des femmes à Washington en 1913, malgré les dangers auxquels elles étaient confrontées à l’époque, souligne Laura. Aujourd’hui, 109 ans plus tard, nos membres continuent d’être à l’avant-garde de l’action sociale et du service aux communautés desservies par nos sections. »

Three members of Delta Sigma Theta Sorority GTA chapter pose after donating blood


Lisa Wilkinson (à gauche), Michelle Bookal (au centre) et Claudene Neysmith (à droite) ont participé à une collecte de sang à Toronto en 2021.

Laura est née au Royaume-Uni de parents jamaïcains. Elle est diplômée en physique et en biophysique médicale et a obtenu son diplôme de juriste à la Osgoode Hall Law School. En tant qu’avocate, elle travaille avec un large éventail de clients de l’industrie musicale, ainsi que du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias.

Même si son travail la tient extrêmement occupée, elle trouve toujours le temps d’aller à la rencontre de personnes issues de diverses communautés noires pour les inciter à soutenir la chaîne de vie du Canada, en particulier pendant le Mois de l’histoire des Noirs.

« Nous encourageons constamment les membres des sections, leurs familles, les personnes de nos réseaux et les membres de la communauté noire à donner du sang et à s’inscrire au Registre de donneurs de cellules souches, affirme Laura. C’est l’une des façons dont nous pouvons avoir un réel impact ».

Qu’est-ce que le Mois de l’histoire des Noirs?

Célébrons l’excellence des Noirs et leurs contributions à la chaîne de vie du Canada

« Personnellement, je célèbre l’histoire des Noirs tout au long de l’année et je fais des efforts supplémentaires, chaque fois que cela est possible, pour soutenir les entreprises appartenant à des Noirs, dit-elle. En ce moment, nous célébrons les membres de notre section et de la sororité dans son ensemble qui ont marqué l’histoire et contribuent au présent et à l’avenir de nos communautés. »

Blood and stem cell advocate Laura Wilson-Lewis


Laura Wilson-Lewis, présidente de la Delta Sigma Theta Sorority (section des anciennes de la RGT), est une militante de longue date du don de sang. Elle profite de son rôle pour encourager les membres de sa communauté à devenir des donneurs de sang et des donneurs potentiels de cellules souches.

C’est le moment idéal pour vous inscrire au Registre de donneurs de cellules souches

En février, nous nous sommes associés à un autre de nos Partenaires pour la vie, Mise au jeu pour le sang, pour notre initiative annuelle #TousDesHéros. Cette initiative vise à sensibiliser les gens et à recruter des donneurs potentiels pour le Registre de donneurs de cellules souches de la Société canadienne du sang. Toute personne qui demandera une trousse d’inscription en ligne en février recevra une tuque #TousDesHéros en édition limitée.

Dans cette vidéo, les joueurs ambassadeurs de Mise au jeu pour le sang expliquent le besoin crucial de donneurs de cellules souches de toutes origines ethniques. L’inscription au registre en ligne ne prend que quelques minutes. Commencez la procédure d’inscription à l’adresse suivante : sang.ca/TousDesHeros.  

Ce n’est pas la seule bonne raison de vous inscrire dès maintenant au Registre de donneurs de cellules souches. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, notre registre a connu une baisse significative des nouvelles inscriptions. En effet, les séances de frottis buccal en personne, qui étaient notre principal moyen de recruter de nouveaux donneurs potentiels, ont été suspendues depuis mars 2020 afin de réduire la propagation de la COVID-19.

Notre registre de cellules souches a particulièrement besoin de donneurs issus de milieux difficiles à jumeler, notamment de Noirs, afin de construire un registre équitable et aussi richement diversifié que le Canada.

« L’inscription au Registre de donneurs de cellules souches ne vous coûtera rien, dit Laura. En revanche, ne pas s’inscrire au registre pourrait coûter la vie à quelqu’un. C’est pourquoi tous ceux qui sont admissibles devraient s’inscrire au registre pour avoir une chance de sauver une vie. »

Le Mois de l’histoire des Noirs est un moment important pour réfléchir aux contributions des Canadiens noirs à la société. Il nous rappelle également la nécessité d’agir pour éliminer les obstacles, offrir des possibilités équitables et favoriser des espaces inclusifs, non seulement pendant le mois de février, mais durant toute l’année.  Nous vous encourageons à en apprendre davantage sur notre engagement en matière de diversité, d’équité et d’inclusion à sang.ca/DEI.

Share this story

ShareTweetShare

Sur le même sujet