Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Des donneurs de plasma deviennent les « Amis du vendredi »

Des donneurs de plasma assidus se lient d’amitié au centre de donneurs 

Inspiration
12 août 2020
Dedicated plasma donors become friends after years of regular appointments

En dépit de la pandémie, un groupe de donneurs de plasma dévoués continuent d’aider les patients et d’entretenir leur amitié.

Plus connu sous le nom des « Amis du vendredi », ce groupe de donneurs est composé de plus d’une dizaine de femmes et d’hommes habitués du centre de donneurs de London, en Ontario, où ils donnent régulièrement du plasma. Tout a commencé il y a quinze ans, lorsque plusieurs de ces donneurs, qui allaient faire leur don à la même heure, ont commencé à avoir hâte de se retrouver pour discuter après leurs dons.

« Nous venons tous de milieux différents et avons tous des personnalités différentes, mais une chose est sûre, c’est que nous avons quelque chose en commun, explique Irene Hoekstra, grand-mère et assistante bibliothécaire à la retraite. C’est que nous sommes tous conscients des besoins constants en plasma et que nous voulons apporter notre aide. »

Qu’est-ce que le plasma?

Comment devenir un donneur de plasma?

Au fil des ans, ces donneurs ont créé des liens jusqu’à former leur propre groupe d’amis et à se retrouver, depuis quelques années, autour d’un repas ou pour des sorties avec leurs conjoints. Ils ont même fait une sortie en planeur organisée par le groupe et Dave Evans, membre du groupe et pilote de planeur.

« Nous avons passé un très bon moment, raconte Dave Evans. Après la sortie, nous sommes allés dîner et avons fait ce que nous savons faire de mieux : bavarder. »

Friday Friend Dave Evans has completed more than 315 donations.


Membre des Amis du vendredi, Dave Evans a déjà fait plus de 315 dons.

Pour respecter les mesures de distanciation physique, le centre de donneurs de London accepte un nombre limité de donneurs en tout temps et ne permet plus aux donneurs de rester sur place pour prendre leurs collations et discuter. Les Amis du vendredi ont donc dû trouver un autre moyen de se retrouver.

« Beaucoup se retrouvent au parc d’à côté après leur don hebdomadaire – tout en respectant les mesures de distanciation physique, révèle Doug Ouimette. Nous nous connaissons depuis longtemps et souhaitons continuer de nous voir. »

Un millier de dons de plasma, et ce n’est pas fini

Nos employés de première ligne : nous faisons rire les donneurs avec nos commentaires hauts en couleur

 

Demande croissante des médicaments dérivés du plasma

De couleur jaunâtre, le plasma est la partie liquide du sang riche en protéines qui transporte les autres constituants du sang dans l’organisme. Le plasma est de plus en plus utilisé pour traiter les personnes atteintes d’immunodéficiences, de maladies du sang, de cancers, de troubles hépatiques, de maladies rénales, et bien d’autres.

Une partie du plasma recueilli est directement transfusé à des patients, mais la plupart est utilisé pour fabriquer des médicaments. C’est pour répondre à la demande pour ces médicaments – que l’on appelle des protéines plasmatiques – que la Société canadienne du sang ouvre trois nouveaux centres de donneurs de plasma à Sudbury, Lethbridge et Kelowna.

La plupart des Amis du vendredi ont déjà fait plusieurs centaines de dons. John Gill, par exemple, a à son actif plus de 1 100 dons de sang total et de plasma!

« Nous avons fait le calcul et il s’avère qu’ensemble, nous avons fait environ 8 000 dons », raconte John Gill.

Vous vous êtes rétabli de la COVID-19? Faites un don de plasma pour des essais cliniques

Du plasma pour un tout-petit

Friday Friend Irene Hoekstra has completed more than 365 donations.


Membre des Amis du vendredi, Irene Hoekstra a déjà fait plus de 365 dons.

Les membres du groupe donnent régulièrement pour diverses raisons : certains ont des amis ou des membres de leur famille qui ont déjà reçu du sang ou des protéines plasmatiques, tandis que d’autres ont participé à des événements spéciaux organisés en reconnaissance aux donneurs où ils ont entendu des témoignages de patients. Tous sont déterminés à continuer d’aider ces personnes qui ont besoin de leurs dons.

« Une fois, une employée m’a dit que je ne pouvais pas faire de don parce qu’elle n’arrivait pas à trouver mes veines, se rappelle Irene Hoekstra. J’étais effondrée et j’avais les larmes aux yeux. Heureusement, ce jour-là, j’ai pu faire mon don grâce à une autre employée, qui m’a expliqué que je devais probablement être un peu déshydratée. Maintenant, je fais bien attention de boire beaucoup avant d’aller au centre. »

« Ça fait du bien de redonner à la communauté, conclut John Gill. On ne sait jamais... peut-être qu’un jour l’un de nous ou un membre de notre famille aura besoin de produits sanguins. »

Donner du plasma peut transformer la vie des patients au Canada qui dépendent des transfusions de plasma ou des médicaments élaborés à partir de plasma. Pour prendre rendez-vous, allez sur sang.ca/donner, téléchargez l’application DonDeSang ou appelez au 1 866 JE DONNE.

 

Share this story

ShareTweetShare

Sur le même sujet