Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Où l’on optimise un test de laboratoire pour déterminer la compatibilité entre donneurs et receveurs

Quel est l’objet de cette étude?

L’exposition à des cellules ou à des tissus génétiquement différents des nôtres, par exemple lors d’une transfusion sanguine, d’une greffe de tissus ou d’organes, ou encore d’une grossesse, comporte un risque. Lorsque le système immunitaire considère les cellules transfusées et les tissus greffés comme étrangers, il met en place une réponse immunitaire pour s’en protéger. Pour éviter ces réactions graves, on détermine le groupe sanguin et le type de tissu des receveurs et des donneurs avant une transfusion ou une greffe. Il est aussi possible de réaliser une épreuve de compatibilité à l’aide de tests en laboratoire pour garantir la compatibilité du donneur et du receveur.

Publiée