Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Cara Michelle Siu

Donneuse de sang de cordon

Vancouver, Colombie-Britannique

« Donner sans rien attendre en retour procure un sentiment d’altruisme incroyable. On donne par simple générosité; pas par devoir ni pour attirer l’admiration ou pour une question de sécurité. Je trouve ça rafraîchissant et même, dans un certain sens, libérateur. »

D’abord receveuse, puis donneuse, Cara a bénéficié de la chaîne de vie du Canada avant d’y contribuer.

Cara a eu besoin d’une transfusion vitale avant même de venir au monde, pour traiter une incompatibilité sanguine décelée in utero. Puis, des années plus tard, en 2015, elle a fait don du sang ombilical de son bébé, comme remerciement symbolique aux personnes qui lui ont donné du sang quand elle n’était qu’un nouveau-né.

« Je trouvais important de donner le sang du cordon ombilical de mon bébé. C’était pour moi l’occasion d’aider quelqu’un à vivre en meilleure santé, ou peut-être d’appuyer la recherche », explique Cara, devenue porte-parole pour le don de sang de cordon.

Un autre facteur l’a incitée à faire ce don : le besoin de donneurs d’origine mixte. Son fils Jasper ayant un patrimoine génétique chinois, trinidadien et caucasien, il contribue à la diversité ethnique du Registre de donneurs de cellules souches de la Société canadienne du sang. Il aide ainsi la Société à mieux répondre aux besoins des patients.

Le processus de don (qui était « plus simple que de faire à souper pour ma famille », de dire Cara) l’a fait réfléchir.

Year
Cara Michelle Siu National Honouring Canada's Lifeline 2019