Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Les besoins sont constants no 7 : Un accident de moto

Jerry Vrabic remercie les « héros inconnus » qui lui ont sauvé la vie

Inspiration
27 mars 2020

Côtes et clavicules cassées, infection des poumons, foie perforé, hémorragie intercostale… L’état de Jerry a nécessité plusieurs semaines d’hospitalisation.

NGO_7-ParagraphCaption.png

En août 2015, Jerry Vrabic prend la route avec un groupe d’amis pour entamer le « voyage d’une vie ». Depuis Kelowna, en Colombie-Britannique, où il vit, ils doivent se rendre jusqu’au Dakota du Sud pour assister aux célébrations du 75e anniversaire du Sturgis Motorcycle Rally.

Planifié depuis quatre ans, ce voyage de dix jours s’annonce comme une aventure sous le signe de la camaraderie à laquelle Jerry est impatient de participer.

The helicopter that airlifted Jerry from the scene of the accident
L’hélicoptère qui a transporté Jerry depuis le lieu de l’accident

Trois jours après le départ cependant, il est blessé dans un accident dans le parc national de Yellowstone et doit être transporté par voie aérienne jusqu’à l’hôpital le plus proche. S’ensuit alors une période éprouvante de plusieurs mois au cours de laquelle d’innombrables transfusions sanguines le maintiennent en vie.  

 

The scene of the accident
Le lieu de l’accident

L’accident lui a cassé dix côtes et une clavicule, en plus de perforer son foie, lui faisant perdre 40 % de son sang pendant le transport jusqu’au centre médical régional de l’est de l’Idaho. Une opération est nécessaire pour sauver son foie et on lui transfuse du sang pour le garder en vie.

« Je me rappelle avoir appelé ma femme Michelle pour lui dire que j’avais eu un petit accident et que j’allais vite me remettre », raconte-t-il. Mais son médecin, qui n’est pas de cet avis, demande à Michelle de venir rapidement à l’hôpital, ce qu’elle fait dès le lendemain.

After five weeks and one day, Jerry was finally ready to be repatriated to his home in Kelowna, B.C.
Après cinq semaines et un jour, Jerry était finalement prêt à retourner à la maison, à Kelowna (C.-B.).

Par la suite, Jerry a contracté une infection pulmonaire, et un jour, alors qu’il toussait, une de ses côtes cassées lui a sectionné une artère. Opéré d’urgence, il a alors reçu 26 unités de sang. Il a fallu attendre cinq semaines et un jour pour que Jerry puisse être rapatrié au Canada, où il a été traité à l’hôpital général de Kelowna.

Jerry et Michelle sont maintenant des bénévoles de la Société canadienne du sang; ils apportent leur aide lors d’événements communautaires et partagent leur expérience.

« Si je suis encore ici, c’est uniquement parce que de nombreuses personnes ont pris le temps d’aller faire un don de sang », explique-t-il.

Jerry Vrabic finally back home with two very happy puppies
Jerry a été accueilli par deux heureux toutous.

« L’équipe médicale m’a sauvé la vie, mais en vérité, même les meilleurs médecins du monde n’auraient rien pu faire sans les héros inconnus qui ont donné leur sang. »

En raison des risques que représente la COVID-19, la population a été invitée à éviter les espaces publics en tout genre. Pourtant, les besoins de produits sanguins sont constants, et nos centres de donneurs restent des lieux sécuritaires dans lesquels des mesures appropriées de distanciation physique ont été mises en place. Notre site Web, qui est mis à jour quotidiennement, décrit en détail la façon dont nous faisons face à la pandémie de COVID-19 et les mesures adoptées pour protéger les donneurs. Pour prendre un rendez-vous, vous pouvez télécharger l’application DonDeSang, appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663), ou visiter la page sang.ca.

Share this story

ShareTweetShare

Sur le même sujet