Mythes et faits concernant le don de sang

Mythe : Donner du sang prend beaucoup de temps.

Fait : Au total, le processus de don de sang prend un peu plus d’une heure si l’on tient compte de l’inscription, du don de sang comme tel, des collations offertes après le don et de la brève période de rétablissement. Le don comme tel prend habituellement de 8 à 10 minutes.

Mythe : Donner du sang est douloureux.

Fait : Hormis un petit pincement causé par l’aiguille, vous ne devriez ressentir aucune douleur. Vous pourriez toutefois ressentir de légers étourdissements ou vertiges pendant ou après le don, mais vous pouvez vous adresser à un membre de notre équipe en tout temps si vous vous sentez mal à l’aise ou avez des inquiétudes. Vous pouvez également demander d’interrompre le don à tout moment si vous vous sentez mal.

Mythe : Donner du sang provoque des effets secondaires à long terme.

Fait : Il est très rare que les donneurs de sang, de plasma ou de plaquettes ressentent des effets secondaires graves ou de longue durée à la suite de leur don. Le taux d’apparition d’effets secondaires graves est inférieur à 1 don sur 10 000.

Mythe : Comme mon groupe sanguin n’est pas rare, je n’ai pas vraiment besoin de donner du sang.

Fait : Quel que soit votre groupe sanguin, votre sang est toujours précieux.

Mythe : Je suis trop vieux pour donner du sang.

Fait : Il n’y a pas d’âge maximal pour donner du sang. Vous pouvez commencer dès l’âge de 17 ans et continuer pour le reste de votre vie, à condition de répondre aux autres critères d’admissibilité.

Mythe : Je ne peux pas donner de sang, car je prends des médicaments.

Fait : La plupart des médicaments d’ordonnance ne vous empêchent pas de donner du sang. Si vous prenez actuellement des médicaments et aimeriez savoir si vous êtes admissible à faire un don, nous vous invitons à consulter notre liste de médicaments acceptables et inacceptables. Si vos médicaments n’y figurent pas, veuillez composer le 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663) pour parler à un de nos professionnels de la santé qualifiés.

Mythe : Je ne peux pas donner de sang, car je souffre d’une carence en fer.

Fait : Vous pouvez évaluer les raisons à l’origine de votre carence en fer en consultation avec votre fournisseur de soins de santé, mais il est habituellement possible de refaire le plein de fer en prenant des suppléments. Comme le fer est un composant essentiel de l’hémoglobine, assurez-vous de ne pas avoir de carence avant de faire un don. Chaque fois que vous faites un don, nous vérifions votre taux d’hémoglobine en piquant le bout de votre doigt afin de nous assurer que c’est sécuritaire pour vous de donner du sang. Si votre taux d’hémoglobine est trop bas, vous ne pourrez pas faire de don ce jour-là, mais vous pouvez toujours prendre un autre rendez-vous à une date ultérieure. Dans le cas de certains donneurs réguliers, nous vérifions également leur taux de ferritine. Veuillez cliquer ici pour obtenir plus de renseignements sur ces tests.

Mythe : Comme je n’ai jamais été admissible à faire de don, ça ne vaut pas la peine d’essayer maintenant.

Fait : Les critères d’admissibilité et la capacité de donner d’une personne peuvent changer au fil des ans. Même si vous ne pouvez pas faire de don en ce moment, vous pourriez y être admissible plus tard. Certains donneurs auparavant inadmissibles pourraient maintenant être autorisés à faire un don. Renseignez-vous sur les changements récemment apportés à nos critères de don.

Mythe : Je ne peux pas faire de don si j’ai voyagé ou habité à l’étranger.

Fait : Dans le cas de certains des pays visités, une période d’attente doit être observée après le retour avant de pouvoir faire un don de sang total ou de plaquettes. Celle-ci dépend de la durée de votre séjour dans certaines régions. Si vous organisez un voyage à l’étranger ou venez tout juste d’en revenir, renseignez-vous sur le pays de destination et sur les éléments qui pourraient avoir une incidence sur votre admissibilité à faire un don en consultant notre page sur les voyages et la vie à l’étranger.

Mythe : Je ne peux pas faire de don si j’ai des tatouages ou des perçages corporels.

Fait : Vous n’avez qu’à attendre trois mois après la réalisation de votre tatouage ou de votre perçage avant de faire un don.

Mythe : Si je suis inadmissible à faire un don de sang total, je ne peux pas donner d’autres produits sanguins.

Fait : Même si vous ne pouvez pas donner de sang total, vous pouvez donner d’autres produits vitaux.

Par exemple, les personnes qui ont eu le paludisme (malaria) ne sont pas admissibles aux dons de sang total ou de plaquettes, mais ils pourraient être admissibles aux dons de plasma (utilisé pour fabriquer des médicaments nécessaires à la survie), de cellules souches, d’organes ou de tissus.

Pour vous renseigner sur votre admissibilité, veuillez composer le 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Three brothers and their parents standing together, smiling and looking at the camera

« Juste le fait que vous preniez du temps dans votre journée pour vous rendre quelque part où ils vont vous mettre une aiguille dans le bras et vous n’en tirerez aucun avantage personnel est incroyable à mes yeux. »

Nahomie, mère de deux enfants drépanocytaires

Man sitting in a chair, smiling at the camera

« Il est très important d’élargir et de diversifier le bassin de donneurs. Plusieurs personnes comme moi ont besoin de sang. En ce moment, j’ai besoin de sept à douze unités de sang chaque mois. »

Ulysse, receveur de sang drépanocytaire

A mother with her hand on her son's shoulder, standing side by side smiling at the camera

« Ils nous ont dit que mon fils accusait un retard de croissance de trois ans et que la seule façon de l’aider à combler celui-ci était de l’inscrire à un programme de transfusion sanguine pour une année complète. Il a donc reçu des transfusions chaque mois, même s’il n’était pas en crise. Ce traitement a été miraculeux pour lui – il a poussé comme un champignon! »

Biba, mère d’un fils drépanocytaire

Don de sang et FAQ concernant l’admissibilité

Puis-je donner du sang ou du plasma?

Cela dépend de certains facteurs. La façon la plus simple et la plus rapide de le savoir est de remplir notre questionnaire sur l’admissibilité. Plus il y a de donneurs, mieux c’est!

Pour obtenir plus d’information, vous pouvez également télécharger notre aide-mémoire relatif au don de sang.

Les groupes sanguins sont-ils liés à l’origine ethnique?

Certains groupes sanguins rares se trouvent uniquement chez les personnes d’une certaine ascendance ou origine ethnique. En effet, il existe à la surface des globules rouges des marqueurs héréditaires que l’on appelle des antigènes. Ceux-ci déterminent le groupe sanguin d’une personne. Il existe plus de 600 antigènes connus, sans compter les antigènes les mieux connus utilisés pour le typage ABO.

Comme le groupe sanguin est héréditaire, les gens aux besoins sanguins complexes dépendent souvent de donneurs d’une ascendance similaire. Les receveurs aux besoins sanguins complexes ou continus ont de meilleures chances de trouver un donneur compatible et obtiennent de meilleurs résultats s’ils reçoivent des produits sanguins dont la constitution génétique est semblable à la leur.

Il est urgent de diversifier la chaîne de vie du Canada, car plusieurs groupes ethniques sont actuellement sous-représentés dans notre bassin de donneurs de sang et notre registre de donneurs de cellules souches.

À quelle fréquence puis-je donner du sang?

Les hommes peuvent donner du sang tous les 56 jours (environ tous les 2 mois). Quant aux femmes, elles peuvent donner du sang tous les 84 jours (environ tous les 3 mois). Il est possible de faire un don de plasma tous les 6 à 14 jours, selon le programme de donneurs.

Quel est l’âge minimal pour donner du sang?

Toute personne âgée de 17 ans ou plus pourrait être admissible au don de sang et il n’y a aucun âge limite.

Les groupes sanguins rares sont-ils toujours recherchés?

Absolument. Si une transfusion est nécessaire, il faut agir vite. Or, trouver un donneur de sang rare compatible peut prendre beaucoup de temps. Il nous faut donc un important bassin de donneurs de sang rare pour nous assurer que du sang compatible sera disponible en tout temps.

Puis-je donner du sang si j’ai déjà eu le paludisme (malaria)?

Malheureusement, non. Le parasite du paludisme peut rester latent et passer inaperçu pendant des dizaines d’années dans le corps d’une personne. Ainsi, quel que soit le temps qui s’est écoulé, il demeure toujours un faible risque que la personne qui a été infectée par le passé porte encore le parasite dans son sang. Elle pourrait ne pas en être consciente et se sentir en parfaite santé. Toutefois, la présence d’un seul parasite du paludisme dans une unité de sang recueilli risquerait de transmettre la maladie au receveur de sang. Souvent, les receveurs de sang sont déjà malades et, dans certains cas, leur système immunitaire est affaibli. Ils pourraient donc gravement tomber malades s’ils attrapaient le paludisme. Un autre défi est qu’à l’heure actuelle, il n’existe aucun test approuvé qui permette de déceler à coup sûr la présence d’une faible quantité du parasite du paludisme dans le sang donné.

C’est pourquoi, pour l’instant, les personnes qui ont déjà eu le paludisme ne sont pas admissibles à faire un don de sang ou de plaquettes. Cependant, elles pourraient être admissibles au don de plasma, qui sert à fabriquer des médicaments d’importance vitale, ou encore à un don de cellules souches, d’organes ou de tissus.

Nous réévaluons constamment les critères de dépistage du paludisme et collaborons avec diverses parties prenantes pour trouver diverses façons d’améliorer le processus de filtrage.

Puis-je donner du sang si je suis menstruée?

Oui. Les menstruations n’ont aucune incidence sur votre admissibilité au don de sang.

Offrez-vous des services d’interprétation dans vos centres de donneurs?

Nous y travaillons. Notre questionnaire pré-don existe en anglais et en français, et nous travaillons en français dans certains centres de donneurs. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de fournir les services d’interprètes, sauf dans le cas des rendez-vous de groupes (au moins 20 personnes).

En raison de la réglementation de Santé Canada, seuls les interprètes agréés et les personnes responsables de la sélection à la Société canadienne du sang sont autorisés dans les bureaux avec les donneurs.

Nous sommes conscients de la nécessité d’améliorer nos services linguistiques et nous explorons activement diverses options en vue d’offrir des services plus multilingues.

Comment savoir si vous pouvez donner?

Faites le test d’admissibilité

Réservez maintenant pour donner du sang ou du plasma

Êtes-vous admissible au don de sang?