Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Rebecca Schofield | Posthumous

Recruteur de donneurs

Riverview, Nouveau-Brunswick

« Beaucoup de gens écrivent que l’exemple de Becca les a aidés et qu’ils vivent mieux grâce à elle. Il y en a même qui, comme Becca, ont choisi de faire face à la mort avec grâce et dignité. Savoir que ma fille a fait autant pour les autres me rend très fière. »

L’histoire de Becca a inspiré des millions de personnes partout dans le monde. Après avoir reçu un diagnostic de cancer du cerveau, en 2016, l’adolescente a décidé d’encourager les gens à faire des gestes de bonté.

Sur sa page Facebook BeccaToldMeTo (Becca m’a dit de le faire), Becca invitait ses abonnés à écrire ce qu’ils avaient fait de bien pour les autres. « Il y a tellement de négatif sur les réseaux sociaux. La page de Becca rappelait aux gens que même quand tout est noir, il y a toujours une lumière au bout du tunnel », croit sa mère, Anne.

Comme elle avait reçu beaucoup de transfusions, l’une des choses que Becca demandait aux gens, c’était de donner du sang. « Le sang lui a permis de vivre plus longtemps et d’avoir une meilleure qualité de vie. Elle voulait que ça se sache », poursuit Anne. « Pour elle, une personne qui donnait du sang était un superhéros. »

Malgré la maladie, Becca parlait volontiers du don de sang et d’autres gestes de bonté dans les médias locaux, nationaux et même internationaux. Sa volonté de faire le bien lui a valu de nombreuses récompenses, dont l’Ordre du Nouveau-Brunswick et une Médaille du service méritoire de la gouverneure générale.

Becca est décédée le 17 février 2018, mais son legs perdure de nombreuses façons. Sa mère parraine maintenant une collecte de sang annuelle au centre de donneurs de Moncton et la page Facebook de l’adolescente, qui compte aujourd’hui plus de 21 000 abonnés, poursuit sa mission.

Year
Rebecca Schofield National Honouring Canada's Lifeline 2019