Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Clay Corney

Recruteur de donneurs

Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

« Mon message aux donneurs? Vous ne voyez peut-être pas le résultat de votre geste, mais vous permettez à quelqu’un de continuer à vivre. Vous aidez une personne à célébrer un anniversaire de plus. »

Ayant bénéficié du système national du sang au cours des dix dernières années, Clay en est devenu un ardent défenseur.

De l’âge de 15 ans jusqu’à 18 ans, Clay a connu quatre épisodes de pneumothorax et a reçu des produits sanguins à chacune de ses sept opérations. Contre toute attente, à sa dernière année du secondaire, il avait repris la course et ses activités sportives.

Aujourd’hui, Clay étudie en kinésiologie à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI) et rêve d’aller faire une maîtrise en physiothérapie en Écosse.

Membre actif du comité de liaison de la Société canadienne du sang pour la région de l’Atlantique, il est également l’un des champions de la chaîne de vie étudiante NextGen. Clay est en outre président du club de don de sang de l’UPEI, qui a tenu cette année son premier Blood Rush, un défi lancé aux associations étudiantes de l’Université. En un mois — la durée du défi —, le nombre de donneurs potentiels a grimpé de 300 %. Pour la suite, Clay souhaite lancer un programme de promotion croisée réunissant la Société canadienne du sang et le département d’activité physique de l’Université.

« Comme j’ai moi-même eu besoin de sang, je donne au suivant à ma façon, dit Clay. Et puis, étant du côté “médecine sportive” des choses, je vois assez souvent des athlètes qui ont besoin de sang. C’est pour moi un moyen de les aider à se relever quand ils tombent. »

Year
Clay Corney National Honouring Canada's Lifeline 2019