Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Boulet family

Prix Schilly

Lethbridge, Alberta

L’histoire de Logan Boulet est la preuve indéniable qu’une simple conversation peut transformer des vies.

Le 7 avril 2018, lorsque Logan est décédé au lendemain de l’accident d’autobus tragique de Humboldt, ses parents ont informé l’équipe médicale qu’ils faisaient don des organes de leurs fils. La décision de Bernadine et Toby découlait d’une discussion qu’ils avaient eue avec Logan peu de temps avant sa mort. Le jeune homme leur avait dit qu’il s’était inscrit au registre de don d’organes, inspiré par son ancien coach et mentor, Ric Suggitt, qui avait donné ses organes à son décès, un an plus tôt.

La nouvelle du geste de Logan s’est répandue comme une traînée de poudre et a inspiré toute une nation : dans la foulée, plus de 100 000 Canadiens se sont inscrits au registre de don d’organes. On a baptisé ce phénomène « l’effet Logan Boulet ».

Aujourd’hui, les membres de la famille Boulet — Toby, Bernadine et la soeur de Logan, Mariko — sont très impliqués dans la promotion du don d’organes et de tissus, et collaborent avec plusieurs organisations, dont la Société canadienne du sang, l’Association canadienne des greffes et la Fondation canadienne du rein.

Le 7 avril a été établi comme la « Journée du chandail vert » en hommage aux familles et aux victimes de l’accident de Humboldt. Cette journée perpétue le legs de Logan en incitant les Canadiens à s’inscrire au registre de don d’organes et à discuter de leur décision avec leur famille.

Year
Boulet family National Honouring Canada's Lifeline 2019