Soumission d’un médicament appartenant à une nouvelle catégorie

Conformément au processus intérimaire d’examen, tout médicament appartenant à un groupe ou à une catégorie qui n’existe pas dans la liste doit être soumis à l’examen de l’ACMTS.

1

Examen des données cliniques

Avec l’approbation des ministères de la Santé, une évaluation de la catégorie doit être effectuée. L’ACMTS évalue l’efficacité et la valeur du médicament par rapport à d’autres médicaments figurant sur la liste nationale des protéines plasmatiques et de produits connexes, ainsi qu’à des médicaments figurant sur d’autres listes de médicaments assurés au Canada.

Dans le cadre de cette évaluation, l’ACMTS cherche, notamment, à obtenir l’avis des parties prenantes sur le produit. Ces parties prenantes comprennent des experts médicaux et des représentants des patients amenés à prendre le médicament s’il est autorisé.

Une fois les consultations et l’évaluation réalisées, l’ACMTS envoie une recommandation à la Société canadienne du sang concernant l’ajout ou non du médicament à la liste.

2

Évaluation de l’impact

À réception de la recommandation de l’ACMTS, la Société canadienne du sang passe en revue ce qui a été trouvé et évalue l’impact que l’ajout du médicament aurait sur les systèmes de santé. En général, l’ACMTS recommande l’une des 3 choses suivantes :

  • Recommandé
  • Non recommandé
  • Recommandé, avec mention des critères d’administration aux patients

Dans le cadre de cette évaluation, nous consultons également les principales parties prenantes (patients, professionnels de la santé et ministères de la Santé) pouvant être concernées par la décision, les directives ou les critères d’administration potentiels.

3

Décision

La recommandation de l’ACMTS et notre évaluation sont soumises aux ministères de la Santé, à qui revient la décision d’ajouter ou non le médicament à la liste.

4

Implémentation

Si la décision est positive, nous travaillons avec le fournisseur et les hôpitaux pour acheter une certaine quantité du médicament; informons les médecins, les banques de sang des hôpitaux et les centres médicaux de la date de disponibilité du médicament et de la manière dont ils peuvent se le procurer; et nous les aidons dans la transition.

Soumission d’un nouveau médicament

Lorsqu’un nouveau médicament appartient à un groupe ou à une catégorie de médicaments qui existe déjà dans la liste, il fait l’objet d’un processus d’examen différent.

1

Examen des données cliniques

La Société canadienne du sang examine les données cliniques disponibles sur l’innocuité et l’efficacité du médicament pour savoir s’il peut apporter une plusvalue au patient.  

Nous consultons également les principales parties prenantes (experts médicaux, médecins cliniciens, représentants de patients et/ou patients) pour mieux cerner leurs besoins et déterminer les répercussions potentielles de l’ajout du médicament à la liste. 

2

Évaluation de l’impact

Nous étudions l’impact budgétaire de l’ajout du médicament et le comparons aux autres médicaments disponibles afin de connaître l’impact qu’il aurait sur le budget global du programme. Comme nous sommes financés par les Provinces et les Territoires, nous devons nous montrer financièrement responsables avec les fonds qui nous sont alloués.

3

Décision

Nous prenons une décision en fonction des résultats de l’examen des données cliniques et du coût du médicament.

4

Implémentation

Si la décision est positive, nous travaillons avec le fournisseur et les hôpitaux pour acheter une certaine quantité du médicament; informons les médecins, les banques de sang des hôpitaux et les centres médicaux de la date de disponibilité du médicament et de la manière dont ils peuvent se le procurer; et nous leur apportons une assistance, au besoin.