Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Notre engagement à améliorer la suffisance du Canada en matière de plasma

Une menace plane sur l’approvisionnement en plasma dont nous avons besoin pour la production actuelle et future de protéines plasmatiques destinées aux patients canadiens. La demande de plasma augmente rapidement au Canada et dans le reste du monde. Les pays doivent trouver les moyens d’accroître la quantité disponible pour fabriquer des médicaments à partir des protéines présentes dans le plasma humain. La Société canadienne du sang, organe national ayant pour responsabilité de s’assurer qu’il y a suffisamment de plasma en réserve au Canada, a bien l’intention d’accroître considérablement la collecte de plasma.    

À l’heure actuelle, la quantité de plasma que nous recueillons ne nous permet de répondre qu’à seulement 13 à 14 % des besoins pour la production d’immunoglobulines (Ig), l’une des protéines plasmatiques les plus en demande. Les produits finis que nous achetons sont fabriqués à partir de plasma provenant de donneurs rémunérés aux États-Unis. Le Canada n’est d’ailleurs pas le seul pays à acheter des protéines plasmatiques aux États-Unis et il assure ainsi la sécurité de l’approvisionnement pour les patients. Sans ce recours au système américain, les patients qui dépendent de ces médicaments n’auraient pas aisément accès au traitement dont ils ont besoin.