Rapport à Comité sénatorial permanent des affaires sociales, sciences et technologie