« “Gratitude” ne suffit pas à exprimer ce que nous ressentons »

Grâce à des dons de sang et à un don de cellules souches de sa sœur, Ollie a vaincu le cancer pendant la pandémie

Inspiration
13 juillet 2021
A sister and brother sit together on a bench outside their home.

La famille d’Ollie Acosta-Pickering (neuf ans), qui vit à Ottawa, en Ontario, invite tous les Canadiens à faire un don de sang pour célébrer le premier anniversaire de la greffe de cellules souches qui lui a sauvé la vie.

Comme beaucoup de patients atteints du cancer, Ollie a eu besoin de nombreuses transfusions de globules rouges et de plaquettes, ainsi que d’un médicament fabriqué à partir de plasma après sa greffe.

« Chacun de ces produits peut sauver des vies, et Ollie ne serait plus avec nous s’il n’y avait pas eu accès », explique Dawn Pickering, sa mère.

Aidez Ollie et sa famille à dépasser leur objectif de 100 dons entre le 19 et le 24 juillet.

A family of four stands together wearing navy blue and yellow T-shirts that say “Team Ollie: We Fight As One” with the name “Ollie” also spelled in Braille.


Dawn Pickering (à gauche) et son mari Mario Acosta, avec leurs enfants Abby et Ollie Acosta-Pickering, en août 2020, quelques semaines après la greffe de cellules souches. Sur les t-shirts « Équipe d’Ollie », le prénom « Ollie » est écrit en braille.

Le combat d’Ollie contre le cancer a commencé en novembre 2019, lorsqu’il a reçu un diagnostic de lymphome anaplasique à grandes cellules. Les mois qui ont suivi ont été marqués par une chimiothérapie intensive, des infections et des rechutes affectant son système nerveux central, ce qui lui a coûté la vue.

Puis, la pandémie s’est déclarée, représentant une double menace pour Ollie : le cancer le rendait très vulnérable au virus, et son meilleur espoir de guérison, la greffe de cellules souches, n’a pas pu se dérouler comme prévu. Trois donneurs de cellules souches parfaitement compatibles avaient été trouvés via le Registre de donneurs de cellules souches de la Société canadienne du sang, mais les annulations de vols et les restrictions de voyages ont rendu très incertain le transport des cellules souches, qui risquaient de ne pas arriver à temps. En outre, les médecins craignaient que le donneur soit infecté par le virus.

L’équipe médicale s’est alors intéressée à Abby, la sœur d’Ollie, qui avait 11 ans. Les tests ont révélé qu’elle était « haploïdentique », ce qui signifie qu’elle était partiellement compatible avec son frère. À la fin mars 2020, la famille a déménagé dans un condo à Toronto, à proximité de l’hôpital SickKids, pour préparer Ollie à sa greffe. C’est là qu’Abby a fait son don de cellules souches le 31 mars.

Au désespoir de toute la famille, une autre rechute inquiétante dans le cerveau a empêché la greffe d’avoir lieu comme prévu, mais grâce à un nouveau type de chimiothérapie, le cancer d’Ollie était en rémission au bout de quelques mois. Cet été-là, les cellules d’Abby, qui avaient été congelées et stockées, ont enfin pu être utilisées pour la greffe, qui s’est déroulée le 20 juillet 2020, une journée que la famille considère comme une « renaissance » pour Ollie.

Comment puis-je m’inscrire comme donneur de cellules souches?

Par amour pour son frère

Des cellules souches « surmotivées » à la rescousse

Quatre semaines après la greffe, les médecins ont effectué une « étude du chimérisme », qui sert à déterminer la proportion d’ADN du donneur par rapport à celui du receveur dans le sang ou la moelle osseuse de ce dernier. Dawn savait que les médecins souhaitaient obtenir un pourcentage élevé. Pendant qu’Ollie se remettait de la greffe à l’hôpital, elle en avait parlé avec Abby au condo, lui expliquant qu’un résultat de 90 % serait une bonne nouvelle.

« Abby m’a dit : “Tu sais, je pense que mes cellules souches sont surmotivées. On va sûrement avoir un meilleur résultat que ça”. Je me suis dit : “Pourvu que le ciel t’entende. Espérons que ce sera le cas.” »

Abby avait vu juste : le lendemain, alors que Dawn était avec Ollie, un médecin est arrivé, l’air radieux, avec un résultat de 100 %. Abby et Mario Acosta ont immédiatement été prévenus par appel vidéo.

« Ollie et moi essayions tous deux d’expliquer la situation en même temps. C’était la confusion totale. Mario ne comprenait plus rien, il nous demandait de nous calmer! Mais Abby a compris malgré le chaos. Je la voyais derrière son père, elle commençait à être vraiment excitée, puis elle s’est mise à pleurer, des larmes de joie. »

« C’est un moment important que je ne pourrai jamais oublier. »

A boy sits on a bench with a hand on the back of his black dog.


Ollie Acosta-Pickering a un chien compagnon de l’INCA appelé Hope (« espoir ») qui l’aide à s’ajuster à sa vie d’aveugle.

La famille se réjouit de tous les moments passés ensemble depuis. Une fête a été organisée pour Abby, leur « héroïne », le jour anniversaire de son don, puis pour les neuf ans d’Ollie le 26 juin. Il y aura aussi du gâteau pour la « renaissance » d’Ollie.

Tous les quatre sont très reconnaissants à l’égard de toutes les personnes qui se sont montrées si bienveillantes tout au long de leur parcours : les médecins et les infirmières, les donneurs de sang, et le directeur d’une chaîne de pizzerias qui a fait le voyage d’Ottawa jusqu’à Toronto pour livrer personnellement la pizza aux olives et au fromage préférée d’Ollie à un moment difficile de sa maladie. (La pizza porte désormais le nom d’Ollie, et pour chaque pizza achetée, Gabriel Pizza fait un don à un organisme caritatif d’Ottawa qui aide les enfants atteints du cancer et leur famille.)

« Je dis toujours que le mot “gratitude” ne suffit pas à exprimer ce que nous ressentons, affirme Dawn. Nous avons reçu de l’aide de tellement de personnes; nous sommes très heureux de pouvoir aider à notre tour. »

Depuis le tout début de la maladie d’Ollie, la famille fait la promotion du don de cellules souches et invite tous les Canadiens âgés de 17 à 35 ans à s’inscrire au Registre de donneurs de cellules souches de la Société canadienne du sang. Le sentiment de gratitude a mené Dawn à faire des dons de sang réguliers et à encourager les autres à en faire aussi. La famille espère inspirer au moins 100 personnes à faire un don entre le 19 et le 24 juillet en l’honneur d’Ollie et d’Abby, à l’occasion de l’anniversaire de la greffe, le 20 juillet.

A mother, daughter, son and dog sit on some rocks during a family walk.


Ollie Acosta-Pickering (à droite) a reçu une greffe de cellules souches de sa sœur Abby Acosta-Pickering (à gauche). Leur mère, Dawn Pickering (au centre), invite tout le monde à faire un don de sang en l’honneur du premier anniversaire de la greffe.

Comment puis-je aider?

Il est très facile de se joindre à l’équipe.

  1. Créez un compte de donneur en ligne ou sur l’application DonDeSang (disponible sur Apple ou Android). Si vous avez déjà un compte, ouvrez la session.
  2. Sélectionnez « Partenaires » dans le menu, puis cliquez sur « Rejoindre une équipe ».
  3. Cherchez « Donner pour Ollie et Abby » et sélectionnez ce choix une fois qu’il apparaît dans le menu déroulant.
  4. Cliquez sur « Rejoindre l’équipe ».
  5. Prenez rendez-vous.

Entre le 19 et le 24 juillet, les dons compteront automatiquement pour cet événement, mais même si vous ne pouvez pas donner cette semaine-là, une fois que vous avez rejoint l’équipe, les dons effectués avant et après ces dates appuieront Ollie et sa famille, ainsi que des patients partout au Canada qui continuent de dépendre des dons de globules rouges, de plasma et de plaquettes.

En savoir plus sur le programme Partenaires pour la vie

L’époque où Ollie était un patient ayant besoin de produits sanguins est encore très fraîche à l’esprit de Dawn.

« Quand je le regardais recevoir des transfusions sanguines, je priais en silence pour remercier la personne qui lui avait fait ce don. Nous vivons dans un pays incroyable où, si vous avez un accident, vous savez que vous pourrez recevoir le sang dont vous avez besoin. »

« Nous continuerons de tout faire en notre pouvoir pour inciter les gens à faire des dons de produits sanguins. »

A boy with a cane and black buddy dog on a leash walk down a road together.


Vos dons aident les patients partout au Canada qui ont besoin de globules rouges, de plasma ou de plaquettes. Pour prendre un rendez-vous, allez à sang.ca/donner, appelez le 1 866 JE DONNE ou utilisez l’application DonDeSang. Si vous avez entre 17 et 35 ans, vous pouvez aussi donner de l’espoir aux patients en vous inscrivant en ligne au Registre de donneurs de cellules souches de la Société canadienne du sang.

Share this story

ShareTweetShare

Sur le même sujet