Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Concentré de fibrinogène vs cryoprécipité pour réduire les saignements après une chirurgie cardiaque

Quel est l’objet de cette étude?

Après une chirurgie cardiaque, il n’est pas rare qu’un patient perde tellement de sang qu’on doive lui transfuser des globules rouges, des plaquettes ou du plasma. Ces hémorragies surviennent parfois à cause d’un manque de fibrinogène, une protéine qui joue un rôle important dans la coagulation du sang. Lorsque les niveaux de fibrinogène sont anormalement faibles pour des raisons qui ne sont pas héréditaires, c’est que le patient est atteint d’une maladie appelée « hypofibrinogénémie acquise ».

On traite l’hypofibrinogénémie en remplaçant le fibrinogène du patient soit par du cryoprécipité, soit par un concentré de fibrinogène. Bien que les deux produits soient dérivés du plasma sanguin, ils diffèrent par leur degré de pureté, leur teneur en fibrinogène et leur durée de conservation. Les deux ont également leurs propres conditions de conservation et d’expédition. Si le cryoprécipité est plus couramment utilisé en Amérique du Nord, dans la plupart des pays européens, on privilégie plutôt le concentré de fibrinogène.

Cette étude a comparé l’efficacité du concentré de fibrinogène à celle du cryoprécipité dans les traitements de remplacement pour les patients opérés au cœur.

Publiée