Que sont les cellules souches? 

Les cellules souches sont des cellules immatures qui peuvent se transformer en n’importe quelles cellules sanguines :  

  • globules rouges - qui transportent l’oxygène  

  • globules blancs - qui combattent les infections 

  • plaquettes - qui contribuent à limiter le saignement 

À noter que les cellules souches hématopoïétiques ne sont pas des cellules souches embryonnaires. Les cellules souches se trouvent dans la moelle osseuse, le sang périphérique (sang circulant) et le sang du cordon ombilical. Les patients atteints d’une maladie les empêchant de produire ces cellules auront besoin d’une greffe de cellules souches saines provenant d’un donneur. 

Mythes sur le don de cellules souches

Voici quelques-uns des mythes les plus répandus au sujet du don de cellules souches. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous appeler, au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663), pour parler à l’un de nos professionnels de la santé formés à ce sujet. 

Mythe : Les cellules souches sont prélevées dans la moelle épinière.

Réalité : La moelle épinière du donneur n’est pas affectée par le prélèvement de cellules souches. Lors d’un don de moelle osseuse, les cellules souches sont prélevées dans la crête iliaque, située sur la face postérieure de l’os iliaque. Cette intervention d’un jour est effectuée sous anesthésie générale. 

Mythe : Le prélèvement de cellules souches exige toujours une intervention chirurgicale.

Réalité : Certains prélèvements exigent une intervention chirurgicale, d’autres non, selon qu’il s’agisse d’un don de cellules souches de la moelle osseuse ou du sang périphérique, ou d’un don de sang de cordon. Si le don de moelle osseuse est effectué dans le cadre d’une opération, ce n’est pas le cas du prélèvement de cellules souches du sang périphérique, qui est réalisé en consultation externe.  

Lors d’un don de cellules souches du sang périphérique, on prélève le sang du donneur par une aiguille stérile introduite dans le bras. Le sang circule ensuite dans un appareil qui extrait les cellules souches destinées à la greffe. Le reste du sang est retourné au donneur par une aiguille insérée dans l’autre bras.  

Le don de cellules souches extraites du sang de cordon est la méthode la moins effractive, puisqu’elle ne requiert pas de chirurgie ni de prélèvement sanguin intraveineux. Une aiguille est utilisée pour prélever le sang riche en cellules souches immatures. Celles-ci sont ensuite traitées, congelées et entreposées en vue d’une greffe.   

Le médecin traitant décidera du type de don qui convient le mieux au patient. 

Mythe : Le prélèvement de cellules souches est douloureux.

Réalité : La Société canadienne du sang coordonne deux types de prélèvement de cellules souches, à savoir celles de la moelle osseuse ou du sang périphérique, et recueille du sang de cordon dans quatre établissements au Canada :  

  • Ottawa – Hôpital d’Ottawa (campus Général) 

  • Brampton (région du Grand Toronto) – Hôpital civique de Brampton, système de santé William-Osler 

  • Edmonton – Hôpital pour femmes Lois-Hole, Services de santé de l’Alberta 

  • Vancouver – Hôpital et centre de santé pour femmes de la Colombie-Britannique  

Dans le cas d’un don de moelle osseuse, les cellules souches sont prélevées dans la crête iliaque, une intervention réalisée sous anesthésie générale de façon à ce que le donneur ne ressente aucune douleur. Le prélèvement de cellules souches du sang périphérique est en revanche une intervention non chirurgicale effectuée en consultation externe, sans recours à l’anesthésie. Le donneur ne ressent aucune douleur durant l’intervention dans un cas comme dans l’autre. Le sang de cordon est prélevé immédiatement après la naissance du bébé et une fois le cordon ombilical coupé. À part la douleur liée à l’accouchement, la donneuse ne ressent aucune douleur lors du don de sang de cordon. S’il n’est pas donné ou entreposé, le sang de cordon devient un déchet médical. 

Mythe : Le prélèvement de cellules souches est suivi d’un long processus de rétablissement.

Réalité : Les donneurs de moelle osseuse peuvent s’attendre à ressentir de la douleur dans le bas du dos. Certains se sentiront également fatigués et auront du mal à marcher pendant quelques jours ou une plus longue période. La plupart des donneurs reprennent cependant leurs activités normales après quelques jours. Certains auront toutefois besoin de quelques semaines avant de se sentir complètement rétablis.  

Les donneurs de cellules souches du sang périphérique signalent divers symptômes tels que maux de tête, douleurs aux os ou aux muscles, nausées, insomnie et fatigue. Ces symptômes disparaissent peu de temps après le don. 

Mythe : Les cellules souches prélevées ne peuvent être remplacées.

Réalité : Le corps régénère les cellules souches prélevées dans les six semaines suivant le don. La plupart des donneurs reprennent leurs activités habituelles dans les quelques jours suivant le don.  

Mythe : Comme je suis issu d’une famille nombreuse, je devrais trouver facilement un donneur compatible dans ma famille si j’ai un jour besoin d’une greffe de cellules souches.

Réalité : Les critères de compatibilité sont si précis que moins de 25 % des personnes en attente d’une greffe peuvent recevoir des cellules souches d’un membre de leur famille. C’est pourquoi nous encourageons les gens à s’inscrire au réseau national de donneurs de moelle ou de cellules souches, qui recensent toutes les personnes disposées à donner des cellules souches à quelqu’un qui pourrait en avoir besoin, et les femmes enceintes à s’inscrire pour donner du sang de cordon ombilical.  

Réservez votre don