Plasma


Le 26 septembre 2013 (Ottawa) – Dans ce qui s’annonce être une première mondiale, de précieuses protéines, récupérées pendant la fabrication de produits plasmatiques à partir de dons de sang provenant de donneurs canadiens, seront transformées en traitements capables de sauver des vies et des membres pour des milliers de personnes atteintes d’hémophilie dans les pays en voie de développement. Trouble héréditaire chronique de la coagulation, l’hémophilie affecte environ une personne sur 10 000 dans la population mondiale. Près de soixante-quinze pour cent de ces personnes reçoivent des

La Société canadienne du sang n’est aucunement liée à ce centre et ne saurait se prononcer sur le bien-fondé de son existence. En tant que garante du système national d’approvisionnement en sang (à l’extérieur du Québec), la Société canadienne du sang souhaite faire la lumière sur le prélèvement et l’utilisation du plasma au Canada et à l’étranger. Le plasma est la partie liquide du sang qui peut être administrée par transfusion à des patients souffrant de divers problèmes médicaux, traumas ou hémorragies, par exemple. Au Canada, le plasma est prélevé à des fins de transfusion auprès de

La Société canadienne du sang a appris la publication, aujourd’hui, du rapport final du Comité d’experts sur l’approvisionnement en produits d’immunoglobuline et ses répercussions au Canada.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a présenté, aujourd’hui, un projet de loi visant à interdire toute rémunération des donneurs de sang dans la province.

Ayant consacré les vingt dernières années à rebâtir le système d’approvisionnement en sang et à regagner la confiance des Canadiens dans ce maillon essentiel de la chaîne de santé du pays

La Société canadienne du sang a présenté aux gouvernements un plan ambitieux expliquant les mesures que nous allons prendre pour garantir un approvisionnement sûr et sécuritaire en plasma pour la fabrication d’immunoglobulines destinées aux patients canadiens. Ce plan prévoit une augmentation significative de la quantité de plasma recueilli auprès des donneurs canadiens volontaires et non rémunérés, qui représentent notre modèle de collecte financé à l’aide de fonds publics. En effet, si la quantité de plasma que nous recueillons est suffisante pour les besoins en transfusion, le plasma

(Ottawa) - En tant qu’autorité nationale responsable de la collecte et de la distribution du sang, nous surveillons et analysons entre autres la sécurité de l’approvisionnement du plasma nécessaire à la préparation de protéines plasmatiques. Les patients qui dépendent de ces produits sont le point de mire de notre travail. Nous évaluons la sécurité de l’approvisionnement au moyen d’un cadre décisionnel fondé sur le risque, un outil reconnu à l’échelle mondiale, et nos analyses servent les intérêts du Canada depuis de nombreuses années. Le cadre décisionnel, mis au point par l’Alliance of Blood

La Société canadienne du sang ne paie pas, et ne paiera pas, les gens qui font un don de sang, de plasma ou tout autre type de don. On a souvent lu dans les manchettes ces derniers temps que la Société canadienne du sang n’avait pas exclu la possibilité de rémunérer les donneurs. Ces manchettes sont terriblement trompeuses. La réalité est la suivante : rémunérer les donneurs n’a jamais été dans nos pratiques et nous n’avons pas l’intention de commencer à le faire non plus. Nous sommes très reconnaissants que les Canadiens donnent un peu d’eux-mêmes pour aider les malades et nous croyons qu’ils

(CANADA) – Le débat sur la rémunération des donneurs de plasma au Canada est de nouveau d’actualité. À ce sujet, bien que la Société canadienne du sang n’offre aucune compensation, quelle qu’elle soit, aux donneurs de sang et de plasma, elle reconnaît que : Les produits fabriqués à partir de plasma provenant de donneurs rémunérés sont aussi sûrs que ceux fabriqués à partir de plasma provenant de donneurs bénévoles. L’accès au plasma de donneurs rémunérés est essentiel pour pouvoir offrir aux patients canadiens les produits dont ils ont besoin pour vivre. Concernant l’idée qu’un système de don