Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

Rôle du groupe sanguin dans le déclenchement d’une hémolyse après l’administration d’immunoglobulines

Quel est l’objet de cette étude?

Les patients atteints de maladies immunes et inflammatoires reçoivent des doses élevées d’immunoglobulines par voie intraveineuse (IgIV). Il s’agit d’un traitement efficace et bien toléré. Toutefois, à fortes doses, les immunoglobulines peuvent entraîner une hémolyse, c’est-à-dire la destruction des globules rouges du patient. Souvent modérée et limitée, l’hémolyse peut s’aggraver et certains patients peuvent nécessiter la transfusion de globules rouges afin de traiter l’anémie qui en résulte.

Publiée