preview.blood.ca

Sang.ca se refait une jeunesse!

Visitez notre nouveau site et dites-nous ce que vous en pensez. L’ancien site
restera ouvert tant que nous peaufinons le nouveau.

Voir le nouveau site Web ►
 
Accueil
1 866 JE DONNE(1 866 533-6663)
COLLECTESDONNEURSBÉNÉVOLESHÔPITAUXSALLE DES MÉDIASÀ NOTRE SUJETCARRIÈRES
Trouvez une collecte :  search Cherchez dans tout le site :  search
Prenez rendez-vous en ligne.
Accueil > Donneurs > Donneurs
Pourquoi donner?
Qui a besoin de sang?
Puis-je donner?
Critères de base pour le don de sang
Questionnaire sur l’état de santé des donneurs
Politique d’exclusion relative au paludisme
Quand puis-je faire un don?
Langue des signes québécoise
HSH
Types de don
Vue d'ensemble
Le sang
Plasma et plaquettes
Cellules souches
Bureau national de financement
Bureau national de financement
Du sang pour la recherche
Comment s'impliquer?
Dans ma collectivité
Envoyez une carte virtuelle!
Participation du public
Bénévoles
Partenaires pour la vie
De quel groupe êtes-vous?
À vos marques, prêts... donnez!
Semaine nationale des donneurs de sang
UniVie
Du sang neuf pour la vie
Ce qu'il faut savoir
Préparation à une pandémie de grippe
Sécurité et dépistage
Recherche-développement
Virus du Nil occidental
Voyages, vMCJ et exclusion
ÉducaSang
Foire aux questions
Formulaires
Devenir bénévole
Nouveaux donneurs
Modification des renseignements
Inscription à UniVie
Inscription à Partenaires pour la vie – organisations
Inscription à Partenaires pour la vie – membre
Inscription à À vos marques, prêts… donnez!
Expérience des donneurs questionnaire
Hôpitaux
Service à la clientèle
Circulaire d'information
Lettres aux clients
Protéines plasmatiques
Site Web - médecine transfusionnelle
Formulaires pour les clients hospitaliers
Formulaires UniVie
Réactions indésirables
 

Le don de sang

  1. À quoi s'attendre
  2. Le processus du don de sang
  3. Le processus de sélection des donneurs
  4. Étiquette de demande d'exclusion confidentielle
  5. Dossier du don de sang (Questionnaire)
  6. Information sur les nouveaux donneurs
  7. Que faire maintenant…

1. À quoi s'attendre

  • Le processus du don de sang dure environ une heure, y compris la sélection et la période de récupération.
  • Vous devez présenter une pièce d’identité, telle qu’un permis de conduire valide ou une carte de donneur de sang.
  • Vous devez remplir un questionnaire sur votre état de santé et répondre aux questions d’un professionnel de la santé.
  • Tout au long du processus, plusieurs mesures sont prises pour que le prélèvement soit sans danger et se passe de manière agréable.
  • Il est important que vous ayez mangé et bu quelque chose dans les heures précédant votre don de sang et que vous ayez suffisamment dormi la veille. Si vous avez faim ou soif lors du don, le risque de ressentir un malaise sera légèrement plus élevé. De plus, votre taux d'hémoglobine (fer) doit satisfaire aux critères établis (la mesure du taux d'hémoglobine est effectuée à la collecte).
  • Une personne qualifiée vérifie votre taux d’hémoglobine et prend votre tension artérielle ainsi que votre température.
  • Nous n’utilisons que du matériel neuf et stérile pour chaque don.
  • La plupart des donneurs se sentent bien pendant le prélèvement et font régulièrement des dons sans problème.
  • Il arrive que certaines personnes se sentent faibles ou aient des nausées pendant ou après le prélèvement de sang.
  • D’autres peuvent avoir une ecchymose, de la rougeur ou de la douleur au point de ponction.
  • Il est très rare que des personnes perdent connaissance, aient des spasmes musculaires ou subissent des lésions nerveuses.
  • Vous ne risquez pas de contracter une maladie transmissible en faisant un don de sang au Canada.
  • Après le don, on vous accompagne jusqu’à l’aire de collation où on vous offre quelque chose à manger et à boire afin de faire remonter votre glycémie (taux de glucose du sang).

Après le don, on vous accompagne jusqu'à l'aire de collation où on vous offre quelque chose à manger et à boire afin de faire remonter votre glycémie (taux de glucose du sang). Évitez toute activité physique intense pendant 6 à 8 heures après le don de sang.

/\ Haut de la page

2. Le processus du don de sang

Vous pouvez faire un don de sang total auprès de l’un des établissements de collecte de la Société canadienne du sang ou dans le cadre d’une collecte itinérante (nous en réalisons des milliers chaque année). Le processus nécessite près d’une heure, y compris la sélection, le don comme tel et la période de récupération. Il se déroule comme suit :

  1. Les donneurs doivent s’inscrire à la Société canadienne du sang en présentant une pièce d’identité, telle qu’un permis de conduire valide ou une carte de donneur.


  2. Le processus de sélection comprend les étapes suivantes :

  3. Si la personne ne répond pas à tous les critères d’admissibilité de base relatifs au don de sang (en raison d’un faible taux d’hémoglobine, d’un problème de santé ou d’un comportement à risque, par exemple), l’employé désigné de la Société canadienne du sang lui explique pourquoi une exclusion temporaire ou une exclusion indéfinie est nécessaire et le processus prend fin.


  4. Si la personne est en mesure de donner, elle doit signer et dater la déclaration de consentement éclairé sur le Dossier du don de sang pour signifier qu’elle a répondu honnêtement à toutes les questions.


  5. Le donneur est accompagné à l’aire du don. Son bras est frotté avec un produit désinfectant pendant une minute afin de stériliser le point de ponction. Pour chaque don, on utilise une nouvelle aiguille stérile, qui est jetée de façon sécuritaire. Une fois l’aiguille enlevée, on applique une compresse de gaze stérile.


  6. Après le don, une infirmière demande au donneur s’il se sent bien. Un préposé l’accompagne à un fauteuil confortable pour qu’il puisse récupérer. Le donneur est surveillé pendant cinq minutes.


  7. Il est ensuite accompagné à l’aire de collation et on lui offre une collation pour augmenter sa glycémie (taux de sucre du sang). S’il s’agit d’une collecte sur rendez-vous, le donneur peut en prendre un pour son prochain don.

/\ Haut de la page

3. Le processus de sélection des donneurs

Afin d’assurer la sécurité du donneur pendant le processus du don de sang et de protéger l’approvisionnement en sang contre le risque - si minime soit-il - de transmission de maladies, la Société canadienne du sang sélectionne rigoureusement les donneurs.

Le processus de sélection comprend des tests physiques et des questions sur l’état de santé, les antécédents de voyage et les activités à risque. Les politiques de sélection de la Société canadienne du sang sont conformes aux lignes directrices de la Direction des produits biologiques et thérapies génétiques de Santé Canada, de la Food and Drug Administration des États-Unis et de l'American Association of Blood Banks.

La sélection se fait comme suit :

  1. Le donneur doit présenter une preuve d’identité et les renseignements relatifs à son identité sont consignés sur le Dossier du don de sang.


  2. Un employé vérifie le taux d’hémoglobine pour s’assurer qu’il répond aux normes.


  3. Le donneur doit lire un dépliant contenant des renseignements généraux sur les activités à risque, le don de sang et la communication de renseignements à la Société canadienne du sang après le don. Il doit alors décider s’il est approprié de faire un don de sang ou non.


  4. Le donneur répond aux 13 premières questions du Dossier du don de sang.


  5. Un employé qualifié prend sa tension artérielle et sa température pour s’assurer qu’il peut donner du sang en toute sécurité.


  6. Un employé examine également les bras du donneur pour y déceler des signes de consommation de drogues injectables.


  7. L’employé préposé à la sélection passe en revue les 13 premières questions et pose à haute voix les questions 14 à 30, en notant les réponses du donneur dans le Dossier du don de sang.


  8. Si les résultats des tests ou les réponses données lors de l’entretien indiquent qu’une exclusion est nécessaire, l’employé explique la situation à la personne concernée et le processus prend fin.


  9. Si la personne est admissible, elle signe et date la déclaration de consentement éclairé du questionnaire sur le Dossier du don de sang pour attester qu’elle a répondu franchement à toutes les questions.


  10. On remet au donneur deux autocollants portant un code à barres dont un lui permet de faire une demande d'exclusion confidentielle. Cette procédure lui donne une dernière chance de faire savoir, en toute confidentialité, que son sang ne devrait pas être utilisé.

(Les photographies sont celles de M. Richard Jones, donneur de Winnipeg.)

/\ Haut de la page

Étiquette de demande d’exclusion confidentielle

Pour une raison ou une autre, il se peut qu’un donneur ne réponde pas honnêtement aux questions du Dossier du don de sang. À cause du caractère personnel des questions posées pendant l’entretien, certaines personnes pourraient hésiter à donner certains renseignements. D’autres pourraient hésiter à expliquer - en particulier devant des collègues, des amis ou des membres de leur famille - pourquoi elles ont été exclues et poursuivent comme si de rien n’était pour ne pas avoir à répondre à des questions délicates.

Pour éviter ce genre de situation, l’employé affecté à l’entretien remet à la personne deux autocollants portant un code à barres. Un des codes à barres signifie « Oui, utilisez mon sang », et l’autre, « Non, n’utilisez pas mon sang ». Ni l’employé affecté à l’entrevue ni les autres membres du personnel de collecte ne peuvent savoir quel autocollant elle a choisi et apposé sur son dossier. Ce n’est que plus tard, dans un laboratoire, qu’un technicien balaiera électroniquement le code à barres afin de déterminer si l’unité de sang peut être transfusée ou non.

/\ Top

Confidential Unit Exclusion Label

There may be circumstances where a donor may not answer the Record of Donation questionnaire truthfully. In some cases, owing to the personal nature of the questions, a donor may be uncomfortable with providing certain pieces of information. In other cases, donors may be reluctant to tell friends, family or colleagues that they have been deferred—and thus continue with the donation to avoid answering uncomfortable questions.

To guard against such situations, the Canadian Blood Services employee provides the donor with two bar-coded labels. One indicates that the donor’s blood can be used and the other asks that the blood not be used. Once the appropriate sticker has been placed on the Record of Donation, no one at the clinic can determine which one was chosen. It is only later, in the laboratory, that a technician will scan the label with a bar-code reader before the unit is processed to determine whether or not it may be used.

/\ Top

Que faire maintenant…

Version imprimable
Donneurs
Donneurs
Devenir donneur
Types de dons
Le don de sang
Programme de reconnaissance des donneurs
De quel groupe êtes-vous
En l'honneur d'un être cher
Foire aux questions « Puis-je donner? »

Top of the page Protection de la vie privée et de l’accès à l’information | Conditions d'utilisation | Copyright © 1998-2014 Société canadienne du sang. Tous droits réservés.