Accueil
1 866 JE DONNE(1 866 533-6663)
COLLECTESDONNEURSBÉNÉVOLESHÔPITAUXSALLE DES MÉDIASÀ NOTRE SUJETCARRIÈRES
Trouvez une collecte :  search Cherchez dans tout le site :  search
Prenez rendez-vous en ligne.
Accueil > Ce qu'il faut savoir > FAQ
Pourquoi donner?
Qui a besoin de sang?
Puis-je donner?
Critères de base pour le don de sang
Questionnaire sur l’état de santé des donneurs
Politique d’exclusion relative au paludisme
Quand puis-je faire un don?
Langue des signes québécoise
HSH
Types de don
Vue d'ensemble
Le sang
Plasma et plaquettes
Cellules souches
Bureau national de financement
Bureau national de financement
Du sang pour la recherche
Comment s'impliquer?
Dans ma collectivité
Envoyez une carte virtuelle!
Participation du public
Bénévoles
Partenaires pour la vie
De quel groupe êtes-vous?
À vos marques, prêts... donnez!
Semaine nationale des donneurs de sang
UniVie
Du sang neuf pour la vie
Ce qu'il faut savoir
Préparation à une pandémie de grippe
Sécurité et dépistage
Recherche-développement
Virus du Nil occidental
Voyages, vMCJ et exclusion
ÉducaSang
Foire aux questions
Formulaires
Devenir bénévole
Nouveaux donneurs
Modification des renseignements
Inscription à UniVie
Inscription à Partenaires pour la vie – organisations
Inscription à Partenaires pour la vie – membre
Inscription à À vos marques, prêts… donnez!
Expérience des donneurs questionnaire
Hôpitaux
Service à la clientèle
Circulaire d'information
Lettres aux clients
Protéines plasmatiques
Site Web - médecine transfusionnelle
Formulaires pour les clients hospitaliers
Formulaires UniVie
Réactions indésirables
 

Foire aux questions – « Puis-je donner? »

  1. Quelle est la quantité de sang prélevée lors d’un don?
  2. Combien de temps faut-il à l’organisme pour régénérer le sang prélevé?
  3. Combien de temps faut-il attendre avant de pratiquer des activités physiques intenses après avoir donné du sang?
  4. Dans quelles circonstances devrais-je appeler la Société canadienne du sang après avoir donné du sang?
  5. De quel groupe sanguin sont les donneurs universels?
  6. Je prends des médicaments et je pense que je ne devrais pas donner de sang. Quels médicaments sont permis?
  7. Pourquoi posez-vous des questions si personnelles pendant le processus de sélection? Ne sont-elles pas discriminatoires?
  8. Si vous analysez le sang que vous prélevez, pourquoi le processus de sélection des donneurs est-il si long?
  9. Je donne du sang régulièrement et mes réponses à votre questionnaire sur mon état de santé sont toujours les mêmes. Pourquoi dois-je le remplir avant chaque don?
  10. Puis-je donner du sang si je souffre d’un herpès de type II (herpès génital)?
  11. Je suis un adolescent en santé. Pourquoi dois-je attendre d'avoir 17 ans avant de pouvoir donner du sang?
  12. Je suis une personne de 70 ans, en bonne santé, qui donne du sang depuis de nombreuses années. Pourquoi sera-t-il désormais nécessaire, à partir de mon 71e anniversaire, que je fournisse une attestation médicale tous les ans si je veux continuer de donner?
  13. Qu'est-ce que la moelle osseuse?
  14. Quelles maladies traite-t-on par greffe de moelle osseuse?
  15. Comment fonctionne le Registre de donneurs non apparentés de moelle osseuse?
  16. Pourquoi faut-il tellement de donneurs potentiels?
  17. Qu’entendez-vous par « moelle osseuse compatible »?
  18. Qui peut s’inscrire au Registre de la Société canadienne du sang?
  19. Si je donne du sang, cela aide-t-il les personnes qui attendent une greffe de moelle osseuse?

1. Quelle est la quantité de sang prélevé lors d’un don?

Nous prélevons environ 450 ml (une chopine) de sang.

/\ Haut de la page

2. Combien de temps faut-il à l’organisme pour régénérer le sang prélevé?

Le plasma est remplacé en quelques heures, tandis que les plaquettes et les hématies sont remplacées en environ 56 jours. C’est pourquoi les donneurs doivent respecter un délai de 56 jours entre chaque don de sang.

/\ Haut de la page

3. Combien de temps faut-il attendre avant de pratiquer des activités physiques intenses après avoir donné du sang?

Il est recommandé d’éviter toute activité physique intense pendant environ 6 à 8 heures après un don.

/\ Haut de la page

4. Dans quelles circonstances devrais-je appeler la Société canadienne du sang après avoir donné du sang?

Vous devriez appeler la Société canadienne du sang si :

  • vous pensez que votre sang ne devrait pas être transfusé;
  • vous perdez connaissance ou avez une ecchymose peu de temps après avoir quitté la collecte de sang;
  • vous êtes malade ou avez la diarrhée dans la semaine qui suit, ou vous avez des symptômes liés au virus du Nil occidental au cours des 14 jours suivant votre don;
  • vous avez un résultat positif à un test de dépistage d’une hépatite ou du virus du SIDA dans les 12 mois qui suivent.

/\ Haut de la page

5. De quel groupe sanguin sont les donneurs universels?

Les personnes du groupe O Rh négatif sont considérées comme des donneurs universels, car leur sang peut être transfusé aux receveurs de tous les groupes sanguins. Cela ne doit toutefois pas faire oublier que nous recherchons du sang de chaque groupe pour répondre aux besoins de tous les patients.

/\ Haut de la page

6. Je prends des médicaments et je pense que je ne devrais pas donner de sang. Quels médicaments ne sont pas contre-indiqués?

Si vous prenez des médicaments et que vous vous demandez si vous pouvez donner du sang, veuillez vous renseigner auprès du personnel de l’établissement de collecte de votre région. Vous pouvez donner du sang même si vous prenez certains médicaments. Dans bien des cas, ce n’est pas le médicament comme tel qui vous empêchera de donner du sang, mais plutôt la raison pour laquelle vous le prenez. Si vous avez d’autres questions concernant les médicaments ou les problèmes de santé qui pourraient vous empêcher de faire un don, veuillez communiquer avec le personnel infirmier de la Société canadienne du sang.

/\ Haut de la page

7. Pourquoi posez-vous des questions si personnelles pendant le processus de sélection? Ne sont-elles pas discriminatoires?

La procédure de sélection des donneurs est une procédure d’exclusion : elle permet d’exclure les personnes qui présentent des risques élevés de transmission de maladies par le sang. Les critères d’admissibilité s’appuient sur une connaissance scientifique des facteurs de risque. L’exclusion des personnes à risque est nécessaire à la protection des futurs transfusés. Les mesures de sélection doivent toutes satisfaire aux exigences rigoureuses de la réglementation et suivre l’évolution des normes des services transfusionnels du monde entier. Le processus de sélection est long et peut sembler indiscret, mais il est absolument indispensable.

/\ Haut de la page

8. Si vous analysez le sang que vous prélevez, pourquoi le processus de sélection des donneurs est-il si long?

Nos tests de dépistage sont fiables, mais pas infaillibles. Après une infection, il s’écoule une brève période dite « silencieuse » au cours de laquelle les tests actuels ne permettent pas de déceler les virus. Les progrès des méthodes de dépistage ont permis de réduire cet intervalle de temps, mais non de l’éliminer. C’est pourquoi la Société canadienne du sang a recours à des mesures de sélection aussi rigoureuses.

/\ Haut de la page

9. Je donne du sang régulièrement et mes réponses à votre questionnaire sur mon état de santé sont toujours les mêmes. Pourquoi dois-je le remplir avant chaque don?

L’intervalle minimal réglementaire entre deux dons de sang total est de 56 jours. Pour bien des donneurs, le laps de temps est beaucoup plus long. Comme il peut se passer beaucoup de choses en 56 jours, la Société canadienne du sang doit traiter chaque visite d’un donneur indépendamment des visites antérieures. Il faut compter un certain temps pour répondre au questionnaire, car il est très détaillé. Des donneurs bien intentionnés pourraient facilement oublier un détail apparemment sans importance. Si ce détail était un facteur de risque, le fait d’écourter le processus de sélection pourrait avoir de graves conséquences.

/\ Haut de la page

10. Puis-je donner du sang si je souffre d’un herpès de type II (herpès génital)?

Une personne atteinte de l’herpès de type II ne peut pas donner de sang dans les 12 mois suivant son diagnostic. Un an après la première manifestation, elle pourrait devenir admissible au don de sang.

/\ Haut de la page

11. Je suis un adolescent en bonne santé. Pourquoi dois-je attendre d’avoir 17 ans pour donner du sang?

Actuellement, vous ne pouvez pas donner de sang avant l’âge de 17 ans, car les sources médicales indiquent que c’est le seuil à partir duquel vous pouvez donner sans danger. Cette réglementation est en place parce que nous accordons une grande importance à la sécurité des donneurs. Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur les possibilités de faire du bénévolat ou organiser une collecte de sang dans votre école, communiquez avec l’établissement de collecte de votre région.

/\ Haut de la page

12. Je suis une personne de 70 ans, en bonne santé, qui donne du sang depuis de nombreuses années. Pourquoi sera-t-il désormais nécessaire, à partir de mon 71e anniversaire, que je fournisse une attestation médicale tous les ans si je veux continuer de donner?

Pour continuer de donner du sang après votre 71e anniversaire, il faudra que vous ayez fait un don au cours des deux dernières années et que vous fournissiez une attestation médicale chaque année. Cette attestation sera valide pendant un an à compter de la date à laquelle la Société canadienne du sang vous autorisera à donner.

Santé Canada et la Société canadienne du sang sont d’avis que les donneurs de cet âge devraient subir un examen annuel chez leur propre médecin. Cette exigence, qui s’ajoute aux nombreux critères de sélection auxquels nos donneurs sont déjà soumis, vise à assurer la sécurité des donneurs.

Les donneurs habituels qui souhaitent continuer de donner du sang après leur 71e anniversaire sont priés de communiquer avec la Société canadienne du sang au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663) pour obtenir de plus amples renseignements.

/\ Haut de la page

13. Qu’est-ce que la moelle osseuse?

La moelle osseuse est le tissu mou se trouvant dans la partie centrale des os. Elle produit les globules rouges (qui transportent l’oxygène), les globules blancs (qui défendent l’organisme contre les infections) et les plaquettes (qui contribuent à arrêter les saignements).

/\ Haut de la page

14. Quelles maladies traite-t-on par greffe de moelle osseuse?

Une greffe de moelle osseuse permet de traiter toutes sortes d’affections, dont des maladies sanguines comme la leucémie et l’anémie aplasique, ainsi que des troubles métaboliques et immunitaires.

/\ Haut de la page

15. Comment fonctionne le Registre de donneurs non apparentés de moelle osseuse?

Pour les personnes en attente d’une greffe de moelle osseuse, le Registre de la Société canadienne du sang est un lien vital avec quelque 6,5 millions de donneurs potentiels. Plus de 210 000 de ces donneurs sont des Canadiens et des Canadiennes qui se sont inscrits avec générosité au Registre de la Société canadienne du sang, tandis que les autres relèvent de registres étrangers.

Si un médecin canadien estime qu’une greffe constitue la meilleure chance de rétablissement pour l’un de ses patients, la Société canadienne du sang peut chercher un donneur compatible dans plus de 50 registres. Chaque année, plus de 100 Canadiens et des Canadiennes bénéficient d’une greffe de moelle osseuse à la suite de telles démarches.

/\ Haut de la page

16. Pourquoi faut-il tellement de donneurs potentiels?

Il n’est pas toujours possible de trouver un donneur parfaitement compatible avec le malade. Dans certains cas, la probabilité de découvrir un tel donneur est inférieure à une sur 750 000. Le but est de trouver des donneurs aussi compatibles que possible afin de mettre toutes les chances du côté des malades. Pour y parvenir, il faut disposer d’un bassin de donneurs potentiels de diverses caractéristiques ethniques. Une des priorités de la Société canadienne du sang est donc d’accroître la diversité du Registre en encourageant les personnes de différentes origines à s’y inscrire en vue de donner de la moelle osseuse.

/\ Haut de la page

17. Qu’entendez-vous par « moelle osseuse compatible »?

La compatibilité entre donneur et receveur dépend de marqueurs génétiques héréditaires appelés antigènes d’histocompatibilité humains (HLA). Six antigènes jouent un rôle crucial dans la compatibilité : trois sont d’origine maternelle et les trois autres, d’origine paternelle.

/\ Haut de la page

18. Qui peut s’inscrire au Registre de la Société canadienne du sang?

La Société canadienne du sang a établi des critères d’admissibilité pour faire en sorte que le don de moelle osseuse soit une procédure sûre, tant pour les donneurs que pour les receveurs. Nous appliquons également des critères de recrutement de donneurs conformes aux normes internationales en la matière. La liste de ces critères est disponible sur demande. Elle est aussi consultable sur ce site.

Pour vous inscrire au Registre, vous devez être âgé de 17 à 35 ans, être en bonne santé et être prêt à faire un don de moelle osseuse à quiconque en aurait besoin. Certains problèmes de santé pourraient empêcher qu’on vous considère comme donneur, entre autres des troubles cardiaques, des cancers, les maladies du sang et le diabète insulino-dépendant.

/\ Haut de la page

19. Si je donne du sang, cela aide-t-il les personnes qui ont besoin d’une greffe de moelle osseuse?

Oui, car ces patients ont généralement besoin de nombreuses transfusions sanguines avant et après l’intervention. Pour savoir où donner du sang, composez le 1 866 JE DONNE (1 866 533-6663).


Top of the page Protection de la vie privée et de l’accès à l’information | Conditions d'utilisation | Copyright © 1998-2014 Société canadienne du sang. Tous droits réservés.