Accueil
1 866 JE DONNE(1 866 533-6663)
COLLECTESDONNEURSBÉNÉVOLESHÔPITAUXSALLE DES MÉDIASÀ NOTRE SUJETCARRIÈRES
Trouvez une collecte :  search Cherchez dans tout le site :  search
Prenez rendez-vous en ligne.
Accueil > Ce qu'il faut savoir > FAQ
Pourquoi donner?
Qui a besoin de sang?
Puis-je donner?
Critères de base pour le don de sang
Questionnaire sur l’état de santé des donneurs
Politique d’exclusion relative au paludisme
Quand puis-je faire un don?
Langue des signes québécoise
HSH
Types de don
Vue d'ensemble
Le sang
Plasma et plaquettes
Cellules souches
Bureau national de financement
Bureau national de financement
Du sang pour la recherche
Comment s'impliquer?
Dans ma collectivité
Envoyez une carte virtuelle!
Participation du public
Bénévoles
Partenaires pour la vie
De quel groupe êtes-vous?
À vos marques, prêts... donnez!
Semaine nationale des donneurs de sang
UniVie
Du sang neuf pour la vie
Ce qu'il faut savoir
Préparation à une pandémie de grippe
Sécurité et dépistage
Recherche-développement
Virus du Nil occidental
Voyages, vMCJ et exclusion
ÉducaSang
Foire aux questions
Formulaires
Devenir bénévole
Nouveaux donneurs
Modification des renseignements
Inscription à UniVie
Inscription à Partenaires pour la vie – organisations
Inscription à Partenaires pour la vie – membre
Inscription à À vos marques, prêts… donnez!
Expérience des donneurs questionnaire
Hôpitaux
Service à la clientèle
Circulaire d'information
Lettres aux clients
Protéines plasmatiques
Site Web - médecine transfusionnelle
Formulaires pour les clients hospitaliers
Formulaires UniVie
Réactions indésirables
 

Ebola

Qu’est-ce que le virus Ebola?

L’Organisation mondiale de la santé définit la maladie à virus Ebola comme étant « une maladie grave, souvent mortelle, le taux de létalité pouvant atteindre 90 %. C’est l’une des maladies les plus virulentes au monde. L’infection se transmet par contact direct avec du sang, des liquides organiques ou des tissus de personnes ou d’animaux infectés. Les personnes gravement malades ont besoin de soins intensifs. Pendant une flambée, les plus exposés à l’infection sont les agents de santé, leur famille et les personnes en contact rapproché avec des malades ou des patients décédés. »

Y a-t-il un risque que les réserves de la Société canadienne du sang soient infectées par le virus Ebola?

Nous ne faisons pas de test pour dépister le virus Ebola, mais nous avons évalué le risque pour nos produits et services, et, heureusement, ce risque demeure extrêmement faible.

Dans ses Conseils de santé aux voyageurs, l’Agence de la santé publique du Canada recommande aux Canadiens d’éviter tout voyage non essentiel en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Les trois pays visés sont aussi touchés par le paludisme (ou malaria). Les personnes qui ont voyagé dans des régions impaludées ne peuvent pas donner de sang pendant au moins un an, un délai nettement plus long que la période d’incubation du virus Ebola, qui varie de 2 à 21 jours.

Y a-t-il un risque de contracter le virus Ebola lorsqu’on donne du sang?

Le risque que les employés, les bénévoles ou les donneurs présents à une collecte entrent en contact direct avec une personne contagieuse est extrêmement faible. Il n’y a pas de porteurs chroniques asymptomatiques du virus Ebola. La transmission se fait essentiellement par contact direct avec le sang ou les autres liquides organiques d’une personne infectée qui souffre de fièvre, et qui a donc atteint la phase terminale de la maladie. Une personne dans cet état serait jugée trop malade pour faire un don de sang.

S’il y avait lieu de croire qu’un voyageur revenant au Canada est porteur du virus Ebola, tous les professionnels de la santé lui fournissant des soins ou manipulant des substances potentiellement infectieuses seraient tenus de respecter les plus hautes normes de biosécurité (BSL‑4).

L’Organisation mondiale de la santé surveille les flambées épidémiques et publie des mises à jour des alertes sur son site Web.



Top of the page Protection de la vie privée et de l’accès à l’information | Conditions d'utilisation | Copyright © 1998-2014 Société canadienne du sang. Tous droits réservés.